Professeur(e) des Universités «Planète vivante, Milieux humains»

Professeur(e) des Universités «Planète vivante, Milieux humains»

L’École normale supérieure recrute un(e) Professeur(e) des Universités «Planète vivante, Milieux humains» qui sera rattaché(e) au Département de Biologie ou au Département de Géosciences.

Mots-clés : Environnement, Climat, Biodiversité, Développement durable

Enseignement

L’École normale supérieure (Paris) souhaite développer une offre de formation par la recherche transverse et originale, sur les grandes questions liées aux changements environnementaux et leurs impacts sur le monde vivant et les sociétés humaines. Cette formation couvrira des questions liées à la fois au dérèglement climatique, à la crise de la biodiversité, aux pollutions des différents milieux, aux défis énergétiques et de santé humaine, aux scénarios d’adaptation au changement climatique et à l’ensemble des aspects politiques, économiques et sociétaux qui en découlent. L’objectif est de proposer aux normaliens, au-delà de leurs compétences disciplinaires spécifiques, une connaissance approfondie et une sensibilisation à ces questions scientifiques et sociétales majeures. Cet enseignement, courant sur l’ensemble de la scolarité (L3-M1-M2), s’insérera dans le cadre du diplôme de l’ENS (DENS), via une mineure dédiée ambitieuse, complétant le socle disciplinaire majeur. Le ou la professeur(e) recruté(e) fédérera les forces de l’Ecole – son centre de formation en environnement (CERES) et ses départements Sciences et Lettres – pour mettre en place, piloter et développer cette formation pluridisciplinaire ouverte à tous les normalien(ne)s (scientifiques et littéraires). Le ou la professeur(e) jouera un rôle majeur dans la refonte et la direction du CERES. D’un point de vue formation, il s’agira d’offrir une série d’enseignements de haut niveau, et sous des formats variés (cours, ateliers, projets individuels et en groupe…) venant compléter le socle disciplinaire assuré par les différents départements. Ce projet s’inscrit dans le paysage plus général de l’Université Paris Sciences et Lettres (PSL) et s’appuiera notamment sur les compétences et forces vives des établissements du périmètre PSL (Collège de France, Université Paris Dauphine, ESPCI, Institut Curie, Mines ParisTech, Observatoire de Paris, EPHE…). Une articulation avec les formations en premier cycle, ainsi qu’avec les futurs programmes gradués de l’Université PSL, sera un point important à considérer.

Recherche

Le profil recherché est celui d’un(e) chercheur(se) ou enseignant(e)-chercheur(se) ayant une solide expertise scientifique, reconnue internationalement, dans une ou plusieurs disciplines liées aux questions environnementales et de développement durable. Les recherches du ou de la professeur(e) devront s’insérer dans un des deux départements scientifiques fortement impliqués dans la thématique, à savoir : Géosciences, Biologie. Outre ses aptitudes pédagogiques, la personne recrutée devra démontrer un fort intérêt pour les thématiques à l’interface entre disciplines scientifiques et à l’interface entre sciences et SHS, notamment en collaborant avec les départements d’Économie et de Géographie et Territoires ; elle devra également être en mesure de faire interagir et dialoguer étudiant(e)s, chercheurs(ses) et enseignants(es)-chercheurs(ses) et acteurs de la société civile venant d’horizons différents. Une expérience de responsabilités scientifiques et/ou institutionnelles serait appréciée.

Fiche de Poste
N° GESUP : 239
N° sections CNU : 35, 36, 37, 67, 68
N° Galaxie : 4206

Contact
M. Laurent BOPP, directeur du département de Géosciences
laurent.bopp@ens.fr
(+33) 01 44 32 22 30