Stage terrain : océanographie, géodésie, géologie, atmosphère


Champ disciplinaire : Stage (Obligatoire)
Niveau : M1
Crédits : 6 ECTS + 3 ECTS DENS /supplément sous condition



Responsables : E. Calais, M. Delescluse, S. Speich
Type d’enseignement : Terrain
Volume horaire : 14 jours



Évaluation : Rapports


Mots Clés : Océanographie, géodésie, géologie, atmosphère
Prérequis :

Stage de mesure océanographique depuis Villefranche sur mer avec des applications en imagerie sismique, en océanographie physique et en météorologie marine. Poursuite du stage sur des applications géodésiques et géologiques, imagerie de surface dans l’arrière-pays.

Les travaux pratiques en mer sont réalisés à bord du N/O Tethys II, navire
côtier de la flotte océanographique française. Il s’agit de la mise en œuvre d’un dispositif d’acquisition de sismique marine. Les données acquises sont intégrées dans le schéma régional du bassin Liguro-Provençal. En parallèle les étudiants mesurent à l’aide d’une sonde CTD des propriétés physiques et biologiques de la colonne d’eau telles que la température, la salinité, concentration d’oxygène et de chlorophylle. Ces données sont analysées en salle dans le schéma du courant Ligure.

La partie « terrestre » du stage a pour but de déterminer, à partir de mesures géophysiques de terrain, la profondeur du Moho depuis la côte des Alpes Maritimes jusqu’au massif cristallin externe du Mercantour. L’épaisseur crustale dans cette région est un paramètre géodynamique fondamental en relation avec l’histoire géologique de la transition collision-extension dans les Alpes du sud, sujet déjà abordé en mer.