Savoirs et politiques de la Terre, XVIe-XXIe siècles


Champ disciplinaire : Société
Niveau : M1 ou M2
Crédits : 3 ECTS



Responsables : Sébastien Dutreuil et Christophe Bonneuil (EHESS)
Type d’enseignement : Cours/TD
Volume horaire : 30 h



Évaluation : Mini-mémoire sur un sujet choisi en concertation avec le/la responsable du module (10 à 20 pages)


Mots Clés : Histoire et philosophie des sciences – controverse – modélisation – pratiques scientifiques – histoire de la géologie
Prérequis : Aucun

Savoirs et politiques de la Terre, XVIe-XXIe siècles
Éléments d’histoire, philosophie et sociologie des sciences de la Terre

Les savoirs des sciences de la Terre occupent une position centrale dans le rapport collectif que nous entretenons avec la nature. Ces savoirs permettent la localisation et l’extraction des ressources minières ; émettent des alertes environnementales sur l’évolution du climat ou des pollutions ; analysent des risques (sismiques, météorologiques, etc.) ; ou encore élaborent des conceptions et représentations de la Terre et de la nature ayant une portée anthropologique, philosophique et politique. Les enjeux environnementaux contemporains, souvent embrassés sous le terme d’anthropocène, ont, au cours des dernières années et décennies, porté ces savoirs sur le devant de la scène.

L’objectif de ce cours est, en croisant les approches et les questions de la sociologie des sciences et des techniques, de l’histoire environnementale, de l’histoire des sciences et de la philosophie des sciences, d’examiner les relations existantes et ayant existé entre les savoirs et les politiques de la Terre, de retracer des épisodes marquants de l’histoire des sciences de la Terre, d’analyser les objets, les pratiques et les techniques de ces sciences.

Les savoirs se structurent autour d’objets et de concepts qu’ils contribuent à rendre visible et à faire exister : ainsi de la vie pour la biologie, des concepts de masse et d’énergie pour la physique, ou des représentations de la Terre et du temps en géologie. Quelles représentations et théories de la Terre ont été élaborées ? Dans quels contextes historiques ces théories et représentations ont-elles été constituées et quels usages culturels et politiques en ont-ils été faits ?

Les savoirs sur la Terre, pour l’essentiel, ne reposent pas sur l’expérimentation mais sur d’autres types de pratiques scientifiques : cartographie, travail de terrain et expéditions, techniques d’imagerie, modélisation, classifications de spécimen, etc. Quels types de connaissances ces pratiques produisent-elles ? Quelles cultures épistémiques se sont structurées autour de celles-ci ? Dans quelles logiques historiques plus larges – coloniales, militaires, etc. – celles-ci ont-elles été prises et façonnées ? Quelles normes d’un bon usage de la Terre, prise dans sa globalité, ont-elles soutenu ?

Une seule planète : approches des sciences humaines et sociales :

(i) La constitution de l’environnement global : enjeux et approches des sciences humaines et sociales. (ii) Histoire, philosophie et sociologie des sciences de la Terre : positions méthodologiques et cartographie des travaux existant sur les savoirs et politiques de la Terre. 

Références :

PERSPECTIVES SUR LA TERRE :

  • Le cycle de l’eau et les théories climatiques globales de Christophe Colomb à la Révolution industrielle , J-B Fressoz
  • Physiques et temps de la Terre : des théories de la Terre du XVIIIe siècle à la géophysique des XXe-XXIe s. (tectonique des plaques et climatologie) en passant par la naissance de la géologie, S. Dutreuil
  • Chimies de la Terre : du métabolisme des vivants au XVIIIe siècle aux théories contemporaines de la biosphère, en passant par l’agriculture chimique, S. Dutreuil
  • Dire le bon usage de la Terre à la fin du XIXe siècle : réflexivité planétaire, limites des ressources et naissance du conservationnisme à l’âge des empires, C. Bonneuil
  • Sciences et politiques de l’environnement global pendant la guerre froide, C. Bonneuil
  • Les théories de la Terre contemporaines : Gaïa, les sciences du système Terre et l’anthropocène, S. Dutreuil

CARTOGRAPHIER, METTRE EN IMAGES, MODELISER : PRATIQUES DES SCIENCES DE LA TERRE

  • Cartographier la Terre : entre représentation et colonisation, XVe – XIXe, J-M. Besse & Hélène Blais
  • Les images de la Terre : savoirs, politiques et techniques de l’environnement global, S. Grevsmühl
  • Modéliser la Terre : histoire d’une pratique, usages scientifiques et politiques, S. Dutreuil