Processus à l’échelle atomique

Niveau : M1, DENS
Semestre : S2, ECTS : 3
Responsable : Etienne Balan
Autres enseignants : Laurence Galoisy, Georges Calas

 

Type d’enseignement : cours /TD
Volume horaire : 30h cours/TD
Modalités de contrôle des connaissances : Examen écrit

 

De nombreux processus naturels sont gouvernés par des mécanismes intervenant à très petites échelles. Le développement récent d’outils expérimentaux et théoriques, donnant accès à ces échelles dans le cas de matériaux complexes, permet d’explorer de nouveaux liens entre minéralogie, géochimie et géophysique.

 

Parmi les thèmes susceptibles d’être abordés dans ce cadre, on peut citer :

  • L’origine microscopique des propriétés magnétiques et optiques des minéraux
  • L’utilisation des défauts ponctuels comme témoins de conditions de formation des minéraux
  • Les processus de diffusion à l’état solide
  • La modélisation moléculaire des fractionnements isotopiques à l’équilibre
  • Les verres et magmas; le contrôle du partage des éléments au stade magmatique
  • La structure et la réactivité des interfaces minéral-solution

 

Bibliographie :
Blundy J, Wood B. (2003) Paritioning of trace elements between crystals and melts. Earth and Planetary Science Letters, 210, 383-397;
Brown G.E. and Calas G. (2012) Mineral-Aqueous Solution Interfaces and Their Impact on the Environment. Geochem. Persp., 1, 483-742;
Schauble E., Méheut M., Hill P.S. (2009) Combining metal stable isotope fractionation theory with experiments. Elements, 5, 369-374;
Watson E.B., Baxter E.F. (2007) Diffusion in solid-Earth systems. Earth and Planetary Science Letters, 253, 307-327